Guilde Warhammer Online - DAMMAZ KRON (Le Livre des Rancunes)

Guilde semi-Roleplay pour Warhammer Online (serveur Athel Loren)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dungarm Dorn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dungarm
Client de la Brasserie
Client de la Brasserie
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Dungarm Dorn   Mer 3 Juin 2009 - 14:39

Un brouillard planait dans la taverne, les nains, sérieux, n’avaient pas le cœur a lire.

Leur dernière bataille c’était soldée par un échec, l’ennemi avait réussi à prendre les nains par surprise dans les ruines, bien qu’ayant battu en retraite en bon ordre, la défaite avait toujours un arrière gout amère.

Dungarm n’était déjà pas vraiment ce que l’on peut appeler un bout en train, les nains (et en particulier les tueurs), ne sont pas vraiment connu pour cela. Mais même chez ceux de sa race, le tueur n’avait pas une réputation d’homme jovial.

Il ne connaissait pas encore bien ses frères d’armes, qu’il avait rejoins depuis peu, mais il se sentait obliger de dire quelques choses, de leurs montrer que leur combat n’était pas vain.

Se raclant la gorge pour attirer l’attention des nains attablés, et pour ce donner de la contenance, le temps de trouver ses mots, Dungarm pris la parole :

« Mes chers frères, tous ici connaissent la répugnance qu’on les tueurs à parler de leur passé, surtout de ce qui les amenés à prendre le chemin qui ne conduit qu’a la mort. »

Faisant le tour de la salle du regard, il ne vit que des nains compréhensifs, un peu gêné peut être par anticipation à ce qui allait suivre, une histoire triste, pleine de désespoir et de rancune.

« Peu d’entre vous doivent connaître le clan Dorn, pourtant à une époque ou les clans des montagnes grises et l’empire nains était en froid, mon clan avait une bonne réputation…enfin dans l’ouest du vieux monde en tout cas. »

Dungarm fit une pause le temps de boire une gorgée de Bière et de rallumer sa pipe.

« Mon arrière-arrière-grand père Balgrim Dorn et son frère Grobnir, avaient été Mercenaire, le temps que la guilde des ingénieurs acceptent enfin les inventions révolutionnaire de Grobnir. Ils avaient tout deux fait fortunes et souhaitait revenir chez eux, le seul hic, c’est que de chez eux ils n’avaient point. Le Clan vivait dans le Throng d’un autre, trop pauvre pour avoir plus qu’une petite exploitation. C’est alors que Balgrim eu une idée, ayant entendu qu’il y avait un nouveau monde par delà la mer de l’ouest, et donc de nouvelles mines a exploiter, il réunit le clan, ainsi que quelques amis mercenaires, pour mettre en commun leur fortune pour monter une expédition.
Je ne vous raconterais pas leur péripéties en ce jour, peut être une autre fois. Sachez seulement que Balgrim devint roi de la montagne par delà les mers et que le clan Dorn avait enfin son foyer dans les terres de Lustrie. »

Exhalant la fumée de sa pipe, Dungarm sentait que ses interlocuteurs étaient accrochés, suivant son histoire en ce demandant par quel biais l’histoire des ancêtres de ce jeune tueur pouvait l’avoir amené à suivre la voie de Grugnir.

« Pendant deux générations, les nains du clan Dorn domestiquèrent les terres difficiles du nouveau monde, devant faire face aux hommes-lézards, amazones et autres joyeuseté. Mais le minerais arrivait a Barak Varr, jusqu’aux jours où nous perdîmes tout ce que nous avions. J’avais juré a mon frère, le roi de tenir le passage secret ouvert pendant une heure, hélas l’ennemi nous a submergé mes compagnons et moi-même… quand je me suis réveillé aucun homme-lézard en vu, je compris qu’ils m’avaient laissé pour mort. Honteux de ne pas avoir accompli mon serment ou d’être mort en essayant, je pris un chemin détourné pour me rendre au point de rendez-vous, la colonie de Thaal Samnar, tenu par des humains, ou les nôtres devait se refugier. »

L’émotion le submergeait, Dungarm revivait avec autant d’intensité les moments douloureux de ce passé funeste. Il prit quelques instants pour reprendre son empire sur ses émotions avant de reprendre :

« Quand je pu finalement rejoindre la colonie, après deux jours de marche forcée, je vis que l’ennemi m’avait déjà devancé, mais qu’il restait encore quelques bâtisses debout. Mon frère était mort en défendant les humains et les siens, quelques survivant nains, prirent la décision de retourner sur le vieux monde, le clan Dorn allait connaître encore une fois la déchéance, mais l’affront ne serait pas oublié, et le livre des rancunes de mon clan à de nouvelles lignes a rayer depuis ce jour. »

Le regard de Dungarm était froid, dur et regardait le lointain, comme s’il faisait déjà face à ceux qui avaient détruit son clan et son honneur.

« De retour sur le vieux continent, je me suis rendu dans un temple dédier au tueur et me suis raser le crane, et vous me voyez maintenant tel que j’étais déjà a l’époque, un nain briseur de serment, sans honneur ni avenir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriskoff
Client de la Brasserie
Client de la Brasserie
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 40
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Dungarm Dorn   Mer 3 Juin 2009 - 15:32

Sans honneur peut être, sans avenir surement pas!

L'avenir nous le graverons ensemble avec nos haches et nos batons et nous ré-écrirons nos rancunes avec le sang des nos enemis!

Bienvenue chez toi pour le temps que tu y resteras, une heure, un jour, une semaine , une vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dungarm Dorn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karak dorn : la forteresse du bout du monde
» Le plus grand des fils de Dorn est là... fuyez hérétiques, fuyez mutants, fuyez Xénos, je suis la pour tuer, et personne n'y échaperra
» Rogal Dorn
» La Campagne du Norfendre - Hänsfelt Dorn
» Words Bearers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Warhammer Online - DAMMAZ KRON (Le Livre des Rancunes) :: La Taverne du public :: Histoire des personnages-
Sauter vers: